Comment gagner une enchère immobilière ?

Publié le : 24 septembre 20214 mins de lecture

Acheter un bien immobilier à vendre lors d’une enchère immobilière nécessite de prendre certaines précautions si l’on compte faire une bonne affaire. Si le bien répond aux attentes de l’acheteur, il doit passer par plusieurs étapes pour que l’achat aboutisse. Pour y succéder, l’acheteur doit se préparer financièrement et se renseigner sur les démarches pour l’achat du bien.

Se renseigner sur les ventes aux enchères 

Les ventes aux enchères immobilières, qu’elles soient judiciaires ou notariées, se déroulent selon des procédures strictes. En tant que futur enchérisseur, l’intéressé se doit de respecter cette procédure. Le notaire ou l’avocat publie les ventes par le biais d’annonces sur les média ou sites internet, et indique les données importantes lui étant relatives, ajoutées à celles du bien mis en vente. Il est important de noter que la visite n’est pas personnelle, sauf en cas d’une exception. Cette visite est absolument nécessaire puisque c’est en ce jour que le cahier des charges de la propriété peut être obtenu. L’annonce publiée par le notaire peut également indiquer si le bien mis en vente est occupé.

Boucler le financement

S’assurer que l’acheteur peut payer pour le bien est une autre condition préalable nécessaire. Il est sage d’avoir un budget sûr pour participer à l’enchère, sachant que toute adjudication engage l’acheteur. De plus, si une vente judiciaire a lieu, le plan de financement de ce dernier doit être présenté à l’avocat. En principe, il est préférable de s’entendre avec la banque sur la limite de crédit maximal disponible, et d’en fournir une preuve si l’achat se fait par le biais d’un prêt. Les frais d’adjudication, y compris les frais de publicité et les autres frais liés aux ventes doivent également être pris en considération. Cela nécessitera 10% à 15% du montant de l’enchère.

La participation à une vente aux enchères

Le déroulement de la vente aux enchères judiciaire est, nettement, différent du déroulement de celles notariales. Pour le bien mis aux enchères chez le notaire, il est possible d’enchérir sans intermédiaire. Le jour de la vente, un chèque selon les spécifications pour payer le montant de l’acompte requis, doit être déposé. Si l’acheteur renonce à l’achat, ou si le bien ne lui est pas remis à l’issue de la vente, le dépôt est restitué. Pour les enchères judiciaires au tribunal, le renchérissement ne peut se faire que par l’intermédiaire d’un avocat. L’acheteur doit signer une lettre d’autorisation indiquant le montant maximum à allouer à l’enchère. Le montant de la consignation doit être payé en amont.

Plan du site